Sélectionner une page

Agnès Gachignard

Eleveuse de chèvres

Les Essarts en Bocage

7 h du matin

en ce mois d’octobre, le soleil n’est pas encore levé. Agnès est auprès de ses belles. Une ambiance zen et musicale règne dans la bergerie, seul la pompe de la trayeuse perturbe légèrement l’atmosphère. Un jeu de porte parfaitement orchestré permet aux chèvres de se diriger vers la salle de traite dans un ordre impeccable. Par petits groupes elles se plient en silence à la traite matinale.

LA Ferme des Alpines

Une petite centaine de chèvres « Alpine » et croisé « Nubien » (race nord-africaine) vivent en parfaite harmonie avec la nature. La nourriture est produite à 100% dans la ferme en culture bio sur 45 hectares.

Naturel et BIO

La paille, le foin procure l’alimentation principale. Le méteil réalisé en associant plusieurs céréales, telles que le blé, l’orge, l’avoine le triticale avec des légumineuses, le pois fourrager, la vesce et la féverole ajoute une petite touche gourmande.

La Belle équipe

Humain, caprins et félins vivent en ce lieu avec un respect mutuel. Une flopée de matous attende sagement dans un coin, leur part de lait matinal. A la fin de la traite Agnès ne les oubliera pas, peut être aussi pour les remercier d’assurer la prolifération de nuisibles.

Une journée ordinaire

Le jour se lève, le ciel est magnifique. C’est l’occasion pour Agnès et sa fille de prendre 5 minutes pour admirer le spectacle avant le filtrage du lait et surtout le petit déjeuner.

Aujourd’hui c’est de la « tomme » qui est au programme.  20% de la traite sera transformée, le reste partira à la laiterie.

De la ferme à la fromagerie, des règles sont à respecter. Ici c’est un autre monde, le sas avant d’entrer dans la salle fait vite comprendre que l’hygiène est de rigueur.

Sans dévoiler les secrets de fabrication, le lait est chauffé, une coagulation naturelle va entamer la transformation, il faudra attendre 5 semaines avant de savourer pleinement la tomme affinée.

Une fois le petit lait séparé, qui lui, va ravir les cochons, le « caillé » est moulé dans de grandes faisselles ou il va égoutter doucement. Le salage commencera dans 1 jour ou 2.

Patience

La cave d’affinage ne sera pas la même que les fromages frais. Une température est douce et constante. Le parfum est si agréable qu’il provoque la salivation.

Une retraite paisible

Les chèvres passent une bonne partie de l’année à l’extérieur. A la traite ce sont des huiles essentielles qui les soignent et les détendent. En fin de carrière, pas d’abattoir, leur retraite est assurée à la ferme avec tout le confort qu’elles méritent.

 

La journée n’est pas finie

Midi, Agnès mange sur le pouce et va entamer une 2ème journée de travail à l’extérieur.

 

Les liens d’Agnès

Son mail

Site

Agnès GACHIGNARD

La Ferme des Alpines

le Buisson

85140 Les ESSARTS en BOCAGE

Tel : 06 09 64 85 07

Facebook